MapMap  AccueilAccueil  FAQFAQ  Musique du forumMusique du forum  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Elfes Noire,Drow

Aller en bas 
AuteurMessage
Falko
Lv. : 50
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 25/06/2007

Changé de PV
points de vie:
400/400  (400/400)
Expériences:
40/1000  (40/1000)
Pouvoirs:

MessageSujet: Les Elfes Noire,Drow   Mer 25 Juil - 10:27

Elfe noire ou Drow

Leurs histoire : Les plus sauvages des Elfes refusèrent de traiter avec d'autres races comme les Humains et préférèrent l'exil dans des contrées encore plus reculées que celles qu'ils habitaient déjà. Mais le Mal surgit de toute part et ironie du sort, ils furent les premiers à subir le joug de puissances ténébreuses. Ceux qui parvinrent à les repousser se retranchèrent dans des marais hostiles et des forêts habitées par les pouvoirs de l'ombre, forces anciennes avec qui ils pactisèrent. Ainsi naquirent les Elfes Noirs, dont le caractère est aussi sombre que leur peau et qui s'entourent de mille mystères.

Araignée geante : Menacées par les menées des Petits Peuples, Gobelins ravageurs ou Nains bâtisseurs, les Araignées Géantes qui pullulaient autrefois dans les grottes sylvestres se sont réfugiées dans les plus lointains marais, prés des territoires des Elfes Noirs. Profitant de la venue de ces créatures incomprises, ceux-ci leur ont demandé de protéger leurs cités avec les gigantesques toiles que ces insectes de la taille d'un homme tissent collectivement. En échange, les Araignées ont demandé aux Elfes de pouvoir dévorer toute personne prise dans leurs rets, quelle que soit sa race.

Arm : Le maniement des armes de jet a toujours été une des traditions du peuple Elfe. Loin de l'avoir perdue, les Elfes Noirs en ont perfectionné les techniques et ont cherché à y insuffler les magies de l'Ombre qu'ils commençaient à maîtriser sur leurs nouvelles terres. Préfèrant à l'arc une arme plus maniable et meurtrière, les Arbalétriers de ce peuple sont de redoutables assassins qui pénètrent par surprise les lignes adverses pour abattre les chefs et officiers ennemis. Ils subissent un enchantement avant chaque combat et leur mouvement même donne à leurs carreaux une force magique insidieuse.

Buse des ombres : Si les buses ont été choisies par les forces de l'Ombre pour leur servir d'yeux dans tout Thessalie, c'est parce qu'elles y sont les rapaces les plus répandus. Rien ne les distingue d'oiseaux purement sauvages, nul n'arrive à faire la différence. Ces volatiles à l'esprit maléable ont pourtant reçu la faculté étonnante de se démultiplier. Receuillant une foule de renseignements pour le compte des Elfes Noirs, leurs raids sont non seulement dangereux mais ils sont surtout le signe de futures embuscades et autres coups en traître.

Espionnes Elfe Noire : Les espionnes des Elfes Noirs sont aussi bien éclaireurs qu'espions et n'ont rien à voir avec ceux des autres peuples. Une Elfe Noire qui veut devenir espionne est endormie au moyen d'herbes narcotiques et emmenée au coeur d'une forêt noire, habitée par les pouvoirs de l'Ombre. D'abord semi-consciente puis proche de l'état animal, elle retrouve la raison en même temps que son chemin. Lorsqu'elles émergent enfin des lisières sombres, celles qui survivent ont mêlé leur âme à l'Ombre, à jamais vouées au secret et à la discrétion. Elles ne combattent qu'à l'aide de dards, ne prenant jamais le risque d'être prises en allant au contact.

Chasseresses d'Aquaphel : Ces guerrières ont appris à dompter les animaux des bois et plus spécialement les loups, afin de les utiliser comme montures. Le lien entre l'animal et la chasseresse est tel qu'ils pensent d'une même conscience, l'instinct de l'un influençant l'intelligence de l'autre et inversement. Il ne faut donc pas trop compter sur les chasseresses pour se tenir en rangs serrés à l'heure et au lieu dit ou encore pour suivre à la lettre des ordres détaillés. Elles font en revanche merveille lors des assauts sur les villes et villages ennemis, créant un désordre considérable et lourd en pertes matérielles.



Loup-garou : Les changements intervenus en Thessalie ont fait de ses forêts, déjà mystérieuses auparavant, le repaire de différentes forces contrariées. Celles qui acceuillirent les forces de l'Ombre devinrent les forêts noires et c'est là que naquirent les Loup-garous: fruits d'un phénomène magique spontané, union entre un Elfe et un loup, on ne sait au juste si d'autres races ne peuvent elles aussi accéder à la lycanthropie. Au combat les Elfes Noirs les harnachent de pièces métalliques fines et efficaces, afin de protéger leurs point vitaux. Animés par une rage irrépressible d'atteindre leur but, à la fois brutaux et extrèmement agiles, toujours en mouvement, il est difficile d'arrêter un Loup-garou avant qu'il ne soit au coeur des lignes ennemies.



Baliste des Trois Lunes : Les Elfes Noirs eux aussi ont développé une arme de siège basée sur les pouvoirs de l'argent. Mais fort différents de leurs cousins des bois clairs, ils ne pouvaient faire appel aux astres d'une façon aussi naturelle et n'en avaient aucune envie. Leur magie mit donc plutôt dans leur baliste le caractère changeant et trompeur des trois principales phases de la lune. Ses flèches sont pointues aux deux extrémités et tranchantes de tout leur long. Elles commencent par filer vers le camp ennemi puis tournoient en courbes imprévisibles, tranchant tout ce qu'elles touchent, avant de s'écraser brutalement contre les murs adverses. Le seul inconvénient de cette arme redoutable est la distance qu'il faut à ses flèches pour donner leur plein potentiel destructeur, ce qui les rend moins efficace en défense qu'en attaque.



Hyppogriffe de Nilgarath : Entraîné par le bouleversement de Thessalie, Nilgarath fut contraint d'exiler son âme dans la forêt pour récupérer ses pouvoirs. Au cours de ce voyage si particulier, celle-ci échappa au néant en se mêlant aux bêtes et créatures qu'elle croisait. Epris de liberté comme le cheval dont ils ont le corps, farouchement attachés à leur domaine comme l'aigle dont ils ont la tête et les ailes, les Hyppogriffes firent plus que la véhiculer, ils s'en imprégnêrent et cette empreinte s'étendit à toute leur race par le biais des accouplements. Nilgarath vit toujours avec les Elfes Noirs, au plus profond des bois. Et les Hyppogriffes en défendent les moindres frontières, répugnant à les quitter désormais.



Enchanteresse d'Asphraenna : Surnommée Sombre Tentatrice du temps de sa gloire, Asphraenna fut l'amante de Samkorius, plus grand seigneur de Delos et héritier d'un démon des Abysses. Chez elle la malédiction du Démon prit une forme particulière qu'elle s'appliqua à développer. Un fouet dans chaque main, son corps ondulant lascivement et grâcieusement à la fois, elle faisait appel aux pouvoirs de l'aube et du crépuscule, à tout ce qui unit les opposés, déclenchant des phénomènes mystiques aussi beaux qu'inquiétants. Cette magie si spéciale générait des nuées brûlantes et faisait tourner le sang des soldats ennemis. Spontanément, d'autres jeunes femmes l'imitèrent et certaines retrouvèrent une partie de ses pouvoirs. Peu faites pour le combat frontal, les Enchanteresses d'Asphraenna savent emplir l'air d'un feu mystique et sulfureux.



Drake de Malariel : Les Drakes vivaient depuis longtemps au sein de lointains marais thessaliens. Descendance dragonnique opposée à celle des Vouivres, leur corps fin et des plus souples est soutenu par deux pattes arrière aux serres crochues. L'Anathoï Malariel les soumit mais le grand bouleversement les laissa sans maître et ils rejoignirent les Elfes Noirs. Leur arrivée est un calvaire pour l'infanterie et la cavalerie ennemie. Ils s'acharnent en effet à griffer et mordre le plus de proies possibles, le poison corrosif qui recouvre leurs serres et leurs crocs faisant le reste. Vifs et trés rapides, l'endurance n'est pas en revanche leur point fort, d'où leur difficulté à combattre acculés.



Assassin d’Oblivion : Lorsque les Anathoïs de Thessalie furent renversés, le royaume d’Oblivion disparut sans que ce dernier n’ait obtenu sa rédemption. Préférant vivre dans les corps des mortels plutôt que de connaître éternellement le poison du remord, il projeta son âme dans le coeur des Elfes qui le servaient. Chez la plupart ce fut un échec et les sentiments des Elfes devinrent simplement un peu plus sombres mais chez certains des sujets d'Oblivion, il y eut une véritable fusion entre l'âme de leur maître et la leur, les obligeant même à s'exiler au plus profond des bois tant ils étaient devenus différents. Ces Elfes devenus Noirs ne reparurent que des années plus tard et c'est là que naquit la légende des Assassins d'Oblivion, êtres surpuissants alliant une vision terrifiante de la justice aux plus puissants pouvoirs de l'ombre, dont on dit que seuls des dieux seraient à l'abri des flèches meurtrières...



Dragon Ethérique : Les Dragons sont des êtres d'une puissance et d'une pureté inouïes. Aussi quand ils viennent à trépasser et que leur âme s'accroche au monde matériel, refusant de le quitter, il arrive qu'elle y parvienne et subsiste quelques temps sans son corps. Mais ce n'est qu'un état provisoire et elle est appelée à se fondre dans les forces élémentales, sauf bien sûr si un autre pouvoir intervient. C'est ce qu'on réussit à faire les forces de l'Ombre, plus proches que toute autres des âmes errantes. En acceptant de les laisser infiltrer son âme sans résister, le dragon défunt la stabilise et peut de nouveau exister sur Thessalie. Désormais pur esprit, ses capacités magiques naturelles sont décuplées par son nouvel état et c'est maintenant grâce à elles qu'il agit sur le monde... et sur ses ennemis. Si son ombre apparaît encore au sol, la repérer dans les airs est chose plus ardue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystical-world.jeun.fr
 
Les Elfes Noire,Drow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: :: Accueil :: :: Les Races-
Sauter vers: